dimanche 8 février 2009

Arnaque sur Facebook pour obtenir des faveurs sexuelles


Un adolescent de 18 ans, Anthony Stancl, originaire de New Berlin, près de Milwaukee, est accusé de s'être fait passer pour une fille sur Facebook afin de duper ses camarades d'école. Sous sa fausse identité, il les a convaincus de lui envoyer des photographies ou vidéos d'eux-mêmes nus. Il a ensuite menacé ses victimes de publier le contenu compromettant si elles ne lui consentaient pas des faveurs sexuelles.

Le jeune homme aux tendances homosexuelles encourt 300 années de prison et devra répondre de multiples chefs d'accusation: Détournement de mineur, agression sexuelle de second degré, agression sexuelle de troisième degré, détention de matériel à caractère pédophile, agression sexuelle répétée sur le même mineur, ainsi qu'alerte à la bombe.

C'est effectivement en interrogeant Stancl suite à une alerte à la bombe envoyée à ses professeurs et tagguée sur les murs des toilettes l'école que les enquêteurs sont tombés sur les preuves des autres malversations commises entre le printemps et l'automne 2007. Sous l'identité de Kayla ou Emily, il a fait chanter 31 personnes, agées de 13 à 19 ans au moment des faits.

Une recherche dans le cache de Google montre une page Twitter où anthony évoque l'alerte à la bombe dont il est l'auteur.
Bien plus gênant, le jeune homme tenait un blog, aujourd'hui supprimé, sur le site de soutien à Barack Obama. Les traces sont encore présentes en cache, ici. et puisqu'elles ne devraient pas le rester longtemps, mieux vaut garder une capture d'écran...





1 commentaire:

panetta olivia a dit…

j'ai été victime d'une arnaque sur un site de rencontre mais grâce à la police interpol du net j'ai put retrouver mon argent et ces arnaqueurs ont été mis aux arrêts,vous pouvez faire comme moi en prenant contact avec eux à l'adresse mail suivant:

interpol-service-antifraude@hotmail.fr