dimanche 18 mai 2008

Une maman américaine sur trois trompe son conjoint


Quant il s'agit d'adultère ou même de sexualité en général, nous avons déjà pu nous rendre compte que les chiffres officiels sont souvent tronqués, et que les sondages en ligne, anonymes et remplis de manière spontanée, nous révèlent une toute autre réalité.

L'enquête "Sex and the American Mom" organisée par AOL body et Cookie Magazine nous le confirme une fois encore. Sur quelques 30.000 participantes, toutes ayant au moins un enfant, 34% avouent vivre actuellement ou avoir vécu dans l'infidélité.
Un autre chiffre est plus alarmant: 77% de ces mères aimeraient avoir plus de relations sexuelles! Je répète: Plus des trois-quarts des mères aux US sont insatisfaites sexuellement...
La question qui vient immanquablement à l'esprit au vu de ces résultats: En est-il autrement chez nous, Européens? Il faut se rendre à l'évidence: Ici comme aux Etats-Unis, le syndrôme du mal de tête est de moins en moins l'apanage de la gent féminine. La disparition du désir chez l'homme, même si elle reste un secret bien gardé, est un phénomène en constante hausse, selon les sexologues.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel triste sort que celui des femmes-mères...

emmanuel a dit…

Dans le cadre du grand plan de brouillage de pistes sexuelles féministo-paritaristes, le syndrome de migraine masculine n'est qu'un pas vers le nouvel ordre. Dame Nature n'a pas prévu que Madame rapporte plus de viande à la Maison que Monsieur, qui n'imagine souvent pas d'autre réponse qu'un furieux mal de crâne pour dire : "Je ne comprends pas ce qui se passe. Tu me fais du mal".